Un haut lieu de la royauté

Bien avant que le château de Versailles et ses jardins ne soient achevés, Louis XIV établit, en 1666, sa résidence, son gouvernement et sa Cour à Saint-Germain-en-Laye. Il y est né en 1638 et y a fréquemment séjourné, notamment durant la Fronde. Dans ce site dominant la vallée de la Seine, le domaine royal comprend alors une forêt, deux châteaux d'époques différentes et des jardins spectaculaires. Le chateaux royal de Saint-Germain-en-Laye, gravure de Cl. Chastillon (v. 1618) - Musée de l'Ile-de-France - Inv. n° : 83.19.5 - © MIDF / Château Sceaux . Photo Lemaître 2000 >Les jardins spéctaculaires le long du coteau

En belvédère au bord du plateau, le Château-Neuf a été achevé par Henri IV et doté, vers 1608, de terrasses descendant jusqu’au fleuve, ornées de parterres, bassins, bosquets, grottes, jeux d'eau et automates.
Mais le domaine est à l'abandon lorsqu'en 1660 l'une de ces terrasses s'effondre. Louis XIV engage, dès 1662, des travaux de rénovation des jardins.
Plan du château de Saint-Germain-en-Laye, gravure d'Israël Silvestre (1666) - Va 78c B 8548 - © B.N.F. > Le Château Neuf en bord de plateau
page suivante